Calligraphies

Paul Tenèze a travaillé également  à l’encre de Chine.

         « J’ai cherché à exprimer les mouvements du corps. Sur des feuilles de petit format, j’ai peint des séries de mouvements de mon bras (cercles, courbes, mouvements transversaux ou rotatifs par exemple). Quand j’en ai eu des dizaines, je les ai sélectionnés, regroupés par familles et reproduites sur des formats plus grands. »