L’artiste

    Paul Tenèze (1924-2015) est un artiste Français né en Dordogne. Intéressé par les arts graphiques, il suit des cours à Paris. Puis s’installe après ses études en Bourgogne. Ses premières oeuvres remontent à 1947. À la suite de son voyage en Lybie en 1955 il plonge définitivement dans l’art abstrait. Depuis ce séjour au milieu du désert l’artiste s’est toujours intéressé aux impacts du temps. Il tente de créer des peintures primordiales « permettant de rendre visible un peu du jeu cosmique entre l’espace et le temps… L’espace qui oblige à s’insérer dans le visible, le temps qui cristallise localement et momentanément l’espace ».

   Adepte du yoga, sa pensée est également influencée par les philosophies orientales. Ses calligraphies, ses peintures et ses sculptures ne sont que les instruments d’un chemin vers un monde intérieur. Son objectif est d’« Aller aux frontière du visible, du perceptible, de la sensibilité humaine ; ouvrir des fenêtres sur des mondes inconnus mais qui abritent secrètement tous les esprits, toutes les mémoires ».

     Pour l’artiste, « La nature est une réserve infinie d’informations et d’inspirations ». Une nature qui semble ensemencer son mental. Ses sculptures sont souvent peintes… et se donne à voir ou à contempler. Ses peintures sont souvent appréhendées comme des sculptures. Une sorte de voyage vers la troisième dimension avec des cadres déstructurés et l’utilisation de matériau collés pour une mise en relief.

      Du mystérieux atelier laboratoire de cet autodidacte, nous sortons du silence et de l’ombre ces séries de tableaux et de sculptures à contempler… et à exposer. Une véritable invitation au voyage.

Paul Tenèze