Les Portes du Temps

  Le chasseur d’images a accumulé de nombreuses diapositives de vieilles portes en bois, notamment celles des artisans peintres, en train de se détériorer, de s’effondrer et destinées à disparaître. Après plusieurs dizaines d’années, le panneau de bois est recouvert d’une multitude de couches de couleurs différentes craquelées par les coups de soleil, les pluies et les frimas.

   Après avoir marouflé une toile sur du contre-plaqué, l’artiste a collé des lames de bois tendre découpées, usées. Il emploie ensuite du pastel ou des pigments dilués à la colle pour peindre ces « vieux bois ».

   Ces portes, surfaces vibrantes de présence humaine, sont à ouvrir sur des mondes nouveaux.