Récifs de corail

Lors de son voyage au Mexique, Paul Tenèze a marché sur un chemin immergé constitué de centaines de coraux.

 A partir de dizaines de photographies, il a dessiné les squelettes de ces coraux pour en extraire des signes créés par la nature. Puis il a sélectionné, rassemblé, inscrit ces signes sur un support constitué de plusieurs couches de papier kraft blanc aux contours sinueux comme des vagues. Pour animer ses oeuvres, il utilise des fonds qui évoquent la transparence et la couleur de la mer ou des flots.

 Ainsi à partir de cet alphabet naturel, il reforme des récifs de corail féeriques.